«

»

Oct 30

I.M.C.

Il-èst là, i n’ boudje nin, i n’ dit rin,
I d’meure paujêre, à nos choutè,
Il-èst d’djà grand, mins c’è-st-in gamin,
Qui s’ra toufêr … sitroupyi !
I.M.C., c’èst trwès p’titès lètes,
Qui font qu’on pète èvôye come s’il aveut l’ gale,
I.M.C., c’èst lès trwès lètes,
d’  » Insuffisance Motrice Cérébrale  » !
Oh mins vos savez, li tièsse, ça va,
Èt i comprind brâmint d’s-afaîres,
Mins i n’ boudje nin, à cause dès niêrs,
Qui n’ volenut nin fé ‘nnalè sès-ouchas !
I voureut bin dansè èyèt fé l’ fièsse,
Ou bin gripè aus-aubes èpwîs couru !
Mins come gn-a rin qui chût si tièsse,
Tot l’ monde pinse qu’il-èst djondu !
Tote li djournéye, i choute dès tchansons,
Ça l’ rind binauje èt l’ ragaîyi,
I n’èst nin malauji, i s’a faît ène raîson,
Èt on dit d’ li qu’il-èst djinti !
Si vos l’ vèyez, n’ fiez nin chonance d’awè pitiè,
Moustrez li vosse pus bia visadje,
In djinti mot, ène amistè,
Ça l’ rindera eureû dins si vicadje !

Lien Permanent pour cet article : http://www.jihenef.be/2007/10/30/i-m-c/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>